La recherche à l'IRSEM

Institut de recherche au cœur de l'École militaire, l'IRSEM a la singularité d'assurer une interface entre les mondes de la Défense et de l'Université. À ce titre, il vise à faire émerger une filière d'études sur la guerre en France.

L’IRSEM envoie ses chercheurs dans le monde entier réaliser des terrains de recherche. Les chercheurs de l’IRSEM produisent :

- une recherche interne répondant aux besoins exprimés par les organismes du ministère de la Défense.

- une recherche externe, à destination de la communauté scientifique, publiée dans les collections de l’IRSEM ou dans des livres et des revues évaluées par les pairs, en français et en anglais.

Bien que répartie en cinq domaines, l'équipe de recherche travaille sur des thématiques transverses avec un souci d'interdisciplinarité. Elle est constituée d'une trentaine de chercheurs permanents et est renforcée, chaque année, par la présence de postdoctorants, doctorants, apprentis et assistants de recherche.

 

Thématiques de recherche

 

Transformations de la conflictualité

Ce champ d’étude réunit un ensemble de problématiques liées à l’évolution des conflits armés et des autres formes de conflictualités. Il embrasse de nombreux domaines liés au nucléaire, au droit international, à l’histoire militaire, à la cyberdéfense, au renseignement, mais aussi au terrorisme dans le contexte de la guerre asymétrique.

En savoir plus

Études régionales

Deux domaines d'étude de l'IRSEM traitent principalement de questions régionales, souvent envisagées de manière transerve : Questions Régionales Nord suit l’Europe, les États-Unis, la Russie, l’espace post-soviétique, la Chine, le Japon et la péninsule coréenne ; Questions Régionales Sud suit le monde arabe, l’Afrique et l’Asie du sud. S’agissant des questions  transverses, le domaine QR Nord se focalise sur les évolutions de la puissance, les stratégies d’influence et de manipulation de l’information, de même que sur le rôle de l’armée et des conflits dans l’évolution des régimes politiques. Le domaine QR Sud s’intéresse à l’autoritarisme politique et la libéralisation économique dans les pays émergents, au rôle et à la place des armées et des appareils de sécurité dans le fonctionnement des États du monde arabe contemporain , aux idéologies, nationalismes et recompositions des équilibres interétatiques régionaux.

En savoir plus

Approches économiques et environnementales des conflits

Cette thématique s’attache, d’une part, à utiliser les approches quantitatives (outils des sciences économiques et analyses  statistiques) pour comprendre les dynamiques à l’œuvre dans les conflits armés. Elle étudie également la relation entre environnement et conflits et l’interdépendance entre ces deux facteurs dans le sens où le premier impacte fortement la dynamique des seconds, et que les seconds détériorent significativement le premier. Cette interdépendance est analysée suivant un double prisme : l’environnement en tant que facteur conflictogène (conséquences du dérèglement climatique, compétition pour l’accès aux ressources naturelles, etc.) et l’analyse de l’impact direct et indirect des conflits sur l’environnement.

En savoir plus

Enjeux technologiques des conflits armés

Cette thématique s’intéresse aux évolutions technologiques, à leur impact sur la dynamique des conflits armés ainsi que sur les choix de politique de défense et de sécurité, qu’il s’agisse des usages et des capacités opérationnelles de défense (automatisation, robotisation, connaissance de l’environnement, etc.), de l’apparition de nouvelles menaces et de vulnérabilités (cyber, accès plus large aux technologies, systèmes en réseau, etc.) ou de mutations des outils industriels de défense (numérisation, dualité technologique, etc.).

En savoir plus

Sciences sociales de la défense, sociologie militaire

Cette thématique réunit un ensemble de problématiques relevant de la sociologie du monde militaire, y compris sous l’angle des relations de celui-ci avec la société civile et des évolutions sociétales pouvant l’affecter. Parmi ces problématiques, on peut identifier les changements à l’œuvre dans la sociologie du personnel militaire, les liens entre les armées et la décision politique, les valeurs et les enjeux de socialisation.

En savoir plus