aboutpage-info

Dr Maxime AUDINET

Chercheur Stratégies d’influence et de désinformation

  • influence
  • désinformation

Liens

Biographie

France

Maxime Audinet est docteur en science politique et en études slaves de l’Université Paris Nanterre. Il a rejoint l’IRSEM le 1er décembre 2020 en tant que chercheur du domaine Renseignement, anticipation et menaces hybrides. Il est également membre rattaché au Centre de recherches pluridisciplinaires multilingues (CRPM) de l’Université Paris Nanterre.

Ses recherches actuelles portent sur les acteurs, les pratiques et les modes de diffusion de l’influence en contexte autoritaire, en particulier dans le champ des opérations informationnelles et de la désinformation. Elles prolongent ses travaux doctoraux sur la sociologie de la diplomatie publique russe post-soviétique (médias internationaux et diplomatie culturelle) et l’interprétation par Moscou du concept de « soft power » (miagkaïa sila).

Il a également été chercheur au centre Russie/NEI de l’Institut français des relations internationales (Ifri) entre 2018 et 2020 et a réalisé plusieurs terrains et séjours de recherche en Russie et en Ukraine. Il a enseigné à Sciences Po Paris, à l’Université Paris Nanterre et à l’Université Paris-VIII. Il est diplômé du master recherche de science politique (mention « théorie politique ») de l’école doctorale de Sciences Po Paris. 

United Kingdom Great Britain

Maxime Audinet has been a Research Fellow at the Institute for Strategic Research (IRSEM, Paris) since December 1, 2020. He holds a PhD in Political science and Slavonic studies from Paris Nanterre University and a master’s degree in political theory from the Doctoral School of Sciences Po Paris.

His research focuses on the influence of authoritarian states and analyses their actors, practices, and propagation. He is particularly interested in the informational operations conducted by post-Soviet Russia, in the continuation of his previous work on Russia’s public diplomacy (international broadcasting and cultural diplomacy) and interpretation of soft power (miagkaya sila). He has conducted several research studies on the field in Russia and Ukraine.

Between 2018 and 2020, he worked as a Research fellow at the Russia/NIS Center of the French Institute of International Relations (Ifri). He has taught at Sciences Po Paris and the Universities of Paris Nanterre and Paris-VIII.

Publications

À paraître : (avec C. Marangé) « La Russie : « l’espace informationnel » comme terrain de conflictualité », in Marangé, C., Quessard, M. (dir.), Les guerres de l’information à l’ère numérique, Paris, Presses Universitaires de France, 2021

« RT et France 24 sont-ils des médias comparables ? ». La Revue des Médias, INA, novembre 2019

« Comment RT et Sputnik tissent la toile de Moscou à l’étranger ». La Revue des Médias, INA, juin 2019

« Diplomaties publiques concurrentielles dans la crise ukrainienne : le cas de RT et Ukraine Today ». Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 49, n°2, 2018, p. 171-204

« Anatomie de la diplomatie culturelle russe à l’ère post-soviétique ». Hérodote, n°166-167, 2017, p. 165-177

(avec K. Limonier)« La stratégie informationnelle et numérique de la Russie en Europe ». Hérodote, n°164, 2017, p. 123-144

« Un soft power d’État russe : la mâgkaâ sila », in RAVIOT, J.-R. (dir.), Russie : vers une nouvelle Guerre froide, Paris, La Documentation française, 2016, p. 150-173