Note de recherche n°127 - 2022

LES JAPONAIS ET LEURS FORCES D'AUTODEFENSE AUJOURD'HUI

30
May

Le Japon est aujourd’hui la cinquième puissance militaire conventionnelle mondiale mais il n’a pas d’armée. Les Forces d’autodéfense japonaises, créées à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, ne peuvent pas en effet être considérées comme telle. Cette note envisage ce paradoxe sous les angles de la relation de ces forces à la société japonaise et de l’impact de leur image sur la politique de défense. Pour cela, nous remontons aux origines du statut des FAD, considérons leurs caractéristiques et les limites actuelles à leur développement et étudions le décalage entre leur image, leurs missions et prérogatives et le contexte géostratégique de 2022. L’image des FAD auprès de la population japonaise se révèle être le facteur déterminant pour comprendre la permanence de ce statut paradoxal, et sa construction est analysée à la lumière de l’opinion publique, de la politique de communication officielle mais aussi de l’influence d’acteurs extérieurs, comme l’armée américaine.

Téléchargez la Note de recherche n°127 - 2022

 

Chercheur(s) associés à cette actualité

Dr Marjorie VANBAELINGHEM

Directrice adjointe

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO

Alice ORTEGA

Ancienne assistante de recherche à l'IRSEM et étudiante en deuxième année de master de recherche en études japonaises à l’INALCO