L’IRSEM accueille cinq nouveaux membres !

L'IRSEM est très heureux d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle directrice scientifique, d'une déléguée au développement international et aux relations institutionnelles, ainsi que de trois chercheurs.

9
Nov
  • La Pre Julia Grignon, spécialiste en droit des conflits armés, devient la Directrice scientifique de l’Institut. Professeure agrégée de la faculté de droit de l’Université Laval (Canada), Julia Grignon est docteure de l’Université de Genève (Suisse). Sa thèse de doctorat, récompensée des Prix Paul Reuter et Walther Hug et qui a fait l’objet d’une publication aux éditions Schulthess/LGDJ, portait sur L’applicabilité temporelle du droit international humanitaire. Spécialisée en droit des conflits armés, qui a été son domaine de recherches privilégié depuis plus de 15 ans elle a été amenée à diriger un projet de recherche relatif à l’application extraterritoriale du droit international des droits humains en contexte d’opérations militaires extérieures et un développement de partenariat destiné à promouvoir et renforcer le droit international humanitaire. Julia Grignon a enseigné et dirigé les travaux d’étudiant-e-s dans tous les domaines du droit international relatifs à la protection de la personne (droit international des droits humains, droit international des réfugiés et droit international pénal). Elle est l’auteure de nombreuses publications dans des revues à comité de lecture ou dans des ouvrages collectifs et a dirigé l’ouvrage Hommage à Jean Pictet (Cowansville/Genève: Yvon Blais/Schulthess). Elle est également coauteure du Online Casebook How Does Law Protect in war?. Outre des enseignements ponctuels et/ou des séjours de recherche en tant que professeure invitée, tant en Amérique du Nord, en Europe ou en Afrique, Julia Grignon a effectué une année d’étude et de recherche au sein de l’Institut des droits de l’homme et de la paix de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). À l’Université Laval elle a cofondé puis codirigé le Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Afrique et le Moyen Orient et codirigé la Clinique de droit international pénal et humanitaire. En plus d’appartenir à plusieurs sociétés savantes, elle a été membre du conseil scientifique de l’IRSEM de 2016 à 2021 et est membre du Comité pour le Concours Jean-Pictet depuis 2008.
  • Le Dr Wendy Ramadan-Alban intègre l’IRSEM avec le poste de délégué au développement international et aux relations institutionnelles. Wendy Ramadan-Alban a effectué son doctorat en sciences politiques à l’Université de Namur (Belgique) et à l’EHESS dans le cadre d’une cotutelle de thèse. Elle a étudié le persan à l’INALCO ainsi qu’à l’Institut Dehkhodâ basé à Téhéran (Iran), où elle a obtenu, en 2012, un certificat de niveau avancé dans le cadre d’un séjour estudiantin annuel. Sa thèse porte sur la grande stratégie de la République islamique d’Iran à travers l’étude des négociations sur le programme nucléaire iranien (2003-2015).
  • La capitaine Béatrice Hainaut a rejoint l'institut en tant que chercheure sur les questions spatiales. Ses travaux de thèse ont porté sur l’émergence et la promotion des normes de comportement relatives à la sécurité des activités spatiales.
  • Victor Violier, postdoctorant résident à l’IRSEM, travaille à un nouveau projet de recherche portant sur les élites militarisées en Russie post-soviétique et la formation du consensus politique ayant mené aux interventions militaires en Géorgie, en Syrie et en Ukraine.
  • Clément Deshayes est chercheur Afrique de l’Est à l’IRSEM. Ses recherches actuelles portent sur les transformations des institutions politiques à la suite de périodes de crises et d’événements politiques majeurs (révolution, guerre, et soulèvement entre autres).

Chercheur(s) associés à cette actualité

Pr Julia GRIGNON

Directrice scientifique

CNE Béatrice HAINAUT

Chercheure Espace

Dr Clément DESHAYES

Chercheur Afrique de l'Est

Dr Wendy RAMADAN-ALBAN

Déléguée au développement international et aux relations institutionnelles