La recherche à l'IRSEM

Institut de recherche au cœur de l'École militaire, l'IRSEM a la singularité d'assurer une interface entre les mondes de la Défense et de l'Université. À ce titre, il vise à faire émerger une filière d'études sur la guerre en France.

Les études stratégiques ont pour objets la conduite des guerres, leurs enjeux politiques mais aussi les nouveaux défis posés à la sécurité des Etats et des individus (changement climatique, pandémies, manipulations de l’information).

Les six domaines qui composent l’IRSEM produisent la recherche stratégique de l’institut en traitant les questions de sécurité et défense à partir de plusieurs angles d’approche aréal et thématique. Les domaines Espace euratlantique – Russie et Afrique – Asie – Moyen-Orient analysent les évolutions stratégiques et théoriques sur des sujets régionaux. Le domaine Défense et société considère l’apport de la sociologie aux sujets de défense et de sécurité. Les questions économiques liées à la défense sont l’objet d’étude du domaine Armement et économie de défense. Les conflits armés contemporains sont analysés dans le domaine Stratégies, normes et doctrines et le domaine Renseignement, anticipation et menaces hybrides contribue à la recherche sur la sécurité et la défense à travers la recherche sur nouvelles menaces et le champ de l’anticipation.

 

 

Axes transversaux de recherche

Bien que répartie en six domaines, l’équipe de recherche travaille sur des thématiques transverses avec un souci d'interdisciplinarité. Elle est constituée d'une trentaine de chercheurs permanents et est renforcée, chaque année, par la présence de postdoctorants, doctorants, apprentis et assistants de recherche.

Les quatre axes transversaux étudiés à l’IRSEM sont le monde et la puissance chinoise, le climat, les problématiques de propagande et de complotisme et le rôle des forces armées dans la gestion de la Covid-19.

Plus d'informations en cliquant ici.