Le domaine Renseignement, anticipation et menaces hybrides mène des recherches portant sur la fonction stratégique « connaissance et anticipation » mise en avant par le Livre blanc de la défense depuis 2008. Ce programme a donc d’abord pour ambition de contribuer à une compréhension plus fine du renseignement entendu dans son acception la plus large (c’est-à-dire à la fois comme information, processus, activité et organisation) ; il aspire ensuite à concourir à la consolidation des démarches analytiques, notamment dans le champ de l’anticipation ; enfin, il travaille sur les différentes dimensions de la guerre dite « hybride », en particulier l'influence et les manipulations de l’information. Le domaine contribue du reste au renforcement du caractère hybride de l’IRSEM en diffusant des notes se situant à l’intersection de la recherche académique et de l’analyse de renseignement en sources ouvertes.

Crédit photo : Lionel Monnier