Étude de l'IRSEM n° 83 - 2021

« LE LION, L'OURS ET LES HYÈNES. ACTEURS, PRATIQUES ET RÉCITS DE L'INFLUENCE INFORMATIONELLE RUSSE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE FRANCOPHONE »

12
Jul

Après un désengagement brutal à la chute de l’Union soviétique, la Russie reprend pied en Afrique depuis la fin des années 2000. En octobre 2019, le sommet de Sotchi a matérialisé ce retour en force. Si la coopération militaro-technique est le principal marqueur de cette présence rehaussée, l’influence informationnelle déployée par la Russie sur le continent mérite une attention particulière, tant son empreinte s’est élargie et diversifiée ces dernières années. Cette étude met en lumière ses pratiques et son écosystème disparate, ainsi que les contenus produits et diffusés par ses acteurs étatiques, non étatiques et sous-traitants en Afrique subsaharienne francophone. Alors que le président de la République a dénoncé fin 2020 la manière dont Moscou « jou[ait] sur le ressentiment post-colonial » en Afrique pour y attiser un sentiment antifrançais, nous examinons les efforts de diplomatie publique, les opérations de désinformation et les « entreprises d’influence » conduites par les acteurs russes à des fins de dénigrement ou de légitimation. L’étude propose une méthode originale fondée sur l’analyse textuelle et lexicométrique, à partir de deux cas emblématiques : la couverture de l’opération Barkhane et le traitement des actualités en République centrafricaine.

 

Téléchargez l'étude de l'IRSEM n°83

Chercheur(s) associés à cette actualité

Dr Maxime AUDINET

Chercheur Stratégies d’influence et lutte informationnelle