Étude de l'IRSEM n° 78 - 2021

« LE MONUMENT OPEX ET LA MÉMOIRE DE LA 4E GÉNÉRATION DU FEU »

21
Jan

 

Pourquoi construire aujourd’hui un monument aux morts pour la France en opérations extérieures ? Quelle est cette 4e génération du feu, à laquelle font de plus en plus souvent référence les documents médiatiques ou officiels mais dont un militaire sur deux n’a jamais entendu parler ? Pourquoi regrouper près de 250 opérations extérieures échelonnées sur plus de 50 ans, depuis la fin de la guerre d’Algérie ? À partir de l’inauguration du monument OPEX le 11 novembre 2019 et de son observation, cette étude interroge la pertinence de l’expression de 4e génération du feu, en la mettant en perspective avec les trois générations précédentes. Si le concept peut paraître sur de nombreux points artificiel, il n’en demeure pas moins indispensable pour donner corps à cette partie de notre histoire militaire et permettre ainsi l’émergence d’une mémoire des OPEX. Étape importante de ce processus, le monument OPEX a offert un support matériel à cette mémoire et l’a inscrite dans notre paysage. Il conviendra désormais de la faire vivre, d’en faire témoigner les acteurs vivants et de la sortir du domaine uniquement mortifère en célébrant aussi les héros et les faits glorieux, pour que la mémoire des opérations extérieures devienne à son tour histoire.

Téléchargez l'étude de l'IRSEM n°78 - 2021

 

Chercheur(s) associés à cette actualité

DR1 (CNRS) Anne MUXEL

Directrice de domaine

CRP Marie-Capucine VAUZANGES