Signature d’une convention entre l'IRSEM et le Centre des Hautes Études Militaires (CHEM)

Le 25 octobre 2022, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, directeur de l'IRSEM, et le contre-amiral François-Xavier Polderman, directeur du CHEM, ont signé une convention.

25
Oct

Cette convention, établie entre le Centre des hautes études militaires (CHEM) et l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM), formalise un partenariat entre les deux entités. Elle s’inscrit dans le cadre du mandat sur le renforcement des liens et des synergies entre l’enseignement militaire supérieur, la doctrine et la recherche stratégique de défense. Aussi, ce partenariat répond à l’une des missions stratégiques de l’IRSEM, qui est la contribution à l’enseignement militaire supérieur (avec la recherche, le soutien à la relève stratégique et la contribution au débat public).

Afin de renforcer les échanges entre l’enseignement militaire supérieur et la recherche stratégique, ce partenariat permettra, notamment, de  développer la contribution de l’IRSEM aux travaux des auditeurs du CHEM. Aussi, l’IRSEM désigne en son sein un « référent du CHEM dans le domaine des études de la guerre et de la stratégie » (REGS), en la personne d’Edouard Jolly, chercheur Théories des conflits armés à l’IRSEM.

Cette convention avec le CHEM vient compléter celle que l’IRSEM avait signée avec l’Ecole de guerre le 8 septembre 2021.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre des missions de l’IRSEM, que sont l’appui au développement de la recherche, l’appui à la relève stratégique, la contribution à l’enseignement militaire supérieur et la contribution au débat public.

 

A propos du CHEM :

Le Centre des hautes études militaires (CHEM) dispense une formation de niveau stratégique, dans les domaines politico-militaire, opérationnel et de la préparation de l’avenir. Il accorde également une large place aux aspects interministériels et internationaux des questions de défense et à la réflexion personnelle.

Issus de l’armée de terre, de l’air, de la marine, de la gendarmerie et de la direction générale pour l’armement et des services, les auditeurs du CHEM sont des officiers supérieurs expérimentés, ayant exercé des responsabilités de commandement.

Niveau d’enseignement militaire le plus élevé en France, le CHEM est une composante majeure de l’Enseignement militaire supérieur (EMS) de la défense.

 

Chercheur(s) associés à cette actualité

Dr Édouard JOLLY

Chercheur Théorie des conflits armés