Étude de l'IRSEM n° 94 - 2022

L’EXTRÉMISME ISLAMISTE AU NORD DU MOZAMBIQUE, TERRORISME ET INSÉCURITÉ À CABO DELGADO

20
Jul

Le phénomène terroriste qui touche le Mozambique depuis octobre 2017 est un phénomène nouveau non seulement dans ce pays, mais aussi pour toute la région de l’Afrique australe, à l’exception de la République démocratique du Congo. Parmi les enjeux posés par cette violence se trouve l’explication des causes de son émergence et de ses évolutions. Cette étude propose une analyse des causes du phénomène terroriste au Mozambique ainsi que de sa structuration et de ses dynamiques récentes. Elle montre que l’apparition des violences est liée à des processus d’exclusion sociale et économique d’une partie de la population au nord du pays, en particulier les jeunes. Ces processus s’enracinent entre autres dans la structure historique de l’État et du régime politique mozambicain, né de la guerre de libération nationale et de la guerre civile, ainsi que dans l’insertion du pays dans les échanges économiques mondiaux. En effet, l’intérêt de puissances et entreprises étrangères pour les ressources naturelles du pays a contribué à déstabiliser les équilibres sociaux, économiques et politiques de certaines régions du Mozambique. Cette trajectoire historique de l’État mozambicain explique également en partie la tournure prise par les événements, notamment les difficultés rencontrées par les forces armées pour lutter contre les groupes terroristes. C’est avec l’appui de puissances étrangères, comme le Rwanda, que l’État mozambicain est parvenu en partie à juguler le phénomène.

. Téléchargez l'Etude de l'IRSEM n°94

Chercheur(s) associés à cette actualité

Régio Conrado

Doctorant en science politique et enseignant contractuel à Sciences Po Bordeaux, laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)

Régio Conrado

Doctorant en science politique et enseignant contractuel à Sciences Po Bordeaux, laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)

Régio Conrado

Doctorant en science politique et enseignant contractuel à Sciences Po Bordeaux, laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)

Régio Conrado

Doctorant en science politique et enseignant contractuel à Sciences Po Bordeaux, laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM)