aboutpage-info

Dr Maxime RICARD

Chercheur Afrique de l'Ouest

Liens

Biographie

France
Maxime Ricard
est chercheur Afrique de l'Ouest à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM). Titulaire d'un doctorat en science politique (2020) de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), il a été coordonnateur du Centre FrancoPaix en résolution des conflits et missions de paix de la Chaire Raoul-Dandurand à l'UQAM de 2016 à 2021. Avant d'intégrer la recherche académique, il a exercé pendant deux années dans le domaine de la résolution des conflits en Côte d'Ivoire.

Spécialiste paix et sécurité ainsi qu'en études africaines, ses recherches de thèse ont porté sur les pratiques sécuritaires d’acteurs non-étatiques dans le post-conflit en Côte d’Ivoire, en particulier les cas du vigilantisme urbain à Abidjan, des chasseurs dozos à l’ouest, et des entreprises de sécurité privée à Abidjan.

 

United Kingdom Great Britain
Maxime Ricard
is West Africa researcher at the Institute for Strategic Research of the Military School (IRSEM, Paris). He holds a PhD in political science (2020) from the University of Quebec in Montreal (UQAM) and was coordinator of the Centre FrancoPaix in conflict resolution and peace missions of the Raoul-Dandurand Chair at UQAM from 2016 to 2021. Before joining academic research, he worked for two years in the field of conflict resolution in Ivory Coast.

Specializing in peace and security as well as in African studies, his thesis research focused on order-making and security practices in post-conflict Ivory Coast, in particular the cases of urban vigilantism in Abidjan, dozo hunters in the west, and private security companies in Abidjan.

Principales publications

Faire de « l’ordre » : la fabrique sociopolitique de la pluralisation de l’activité policière en Côte d’Ivoire. Thèse de doctorat, science politique, Université du Québec à Montréal. Superviseurs : Bruno Charbonneau et Charles-Philippe David. Mention : excellent, thèse recommandée pour publication. 2020, 544 p.

« Historicity of extraversion in Côte d’Ivoire and the “post-conflict” ». Journal of Contemporary African Studies 35(4), 2017, pp. 506-524.

« Gouverner le “post-conflit” en Côte d’Ivoire ». Annuaire français de relations internationales vol XVIII, 2017, pp. 550-567.