aboutpage-info

Dr Édouard JOLLY

Chercheur Théorie des conflits armés

Liens

Biographie

France
Édouard Jolly
est chercheur en théorie des conflits armés et philosophie de la guerre. Ses travaux portent sur toutes les composantes de la violence organisée, en particulier sur la conduite des hostilités dans les conflits armés contemporains. L’objectif de ses recherches consiste à mieux comprendre ce qu’on appelle une « guerre » au XXIe siècle et à élaborer des distinctions conceptuelles adaptées.

Arrivé en 2018 à l’IRSEM, il a auparavant effectué des recherches postdoctorales dans le cadre du projet ERC GRAPH (« The Great War and Modern Philosophy »), hébergé par les Archives Husserl au sein de l’Institut de Philosophie de la KU Leuven (Belgique flamande). Qualifié en science politique (CNU 04) et philosophie (CNU 17), docteur en philosophie (Université de Lille, 2013), il est à l’origine spécialiste de philosophie allemande du XXe siècle. Ses travaux de thèse de doctorat portaient sur la critique du nihilisme dans l’œuvre des élèves de Heidegger, avec un travail exégétique centré sur les écrits d’Anders.

Il a enseigné à la KU Leuven, à Sciences Po Lille ainsi qu’au département de philosophie de l’Université de Lille, d’abord comme allocataire-moniteur puis comme ATER. Il intervient désormais dans l’Enseignement Militaire Supérieur, à l’École de Guerre, et est responsable du séminaire de master « Guerre et paix, introduction aux études stratégiques » à l'Université Paris II Panthéon-Assas.

Auditeur civil de la 28e promotion de l’École de Guerre, il a également suivi la formation des officiers de l’Armée de Terre avec la 132e promotion de l’École de Guerre-Terre.

Il est par ailleurs membre de l’équipe du projet de recherche ANR « ARMY », co-porté par le CEVIPOF (Sciences Po) et l’IRSEM, qui analyse la participation des armées à la gestion de la crise de la COVID-19 en France, en Europe et aux États-Unis.

 

United Kingdom Great Britain
Édouard Jolly joined the Institute for Strategic Research in 2018 as researcher in theory of armed conflicts and philosophy of war. His work focuses on all components of organized violence, particularly on the conduct of hostilities in contemporary armed conflicts. The main goal of his research consists in improving our understanding of what is called "war" in the 21st century and to develop appropriate conceptual distinctions.

He was  previously a postdoctoral research fellow of the ERC GRAPH project ("The Great War and Modern Philosophy"), hosted by the Husserl Archives at the Institute of Philosophy of KU Leuven (Flemish Belgium). Qualified* in political science (CNU 04) and philosophy (CNU 17), Doctor of Philosophy (University of Lille, 2013), he is originally specialized in 20th century German philosophy. His PhD dissertation focused on the critique of nihilism in the works of Heidegger's students, with an exegetical work centered on Anders's writings.

He taught at the KU Leuven, at Sciences Po Lille and at the Department of Philosophy of the University of Lille, first as contractual PhD candidate and then as an ATER (Temporary Research and Teaching Attaché). He now teaches in the Higher Military Education, at the Ecole de Guerre, and is in charge of the master seminar "War and Peace, introduction to strategic studies" at the Paris 2 Panthéon-Assas University.

He received training both at the École de Guerre-Terre (the 132nd promotion, land level operations) and École de Guerre (the 28th promotion, joint level operations).

He is also a team member of the research project ANR « ARMY » (CEVIPOF – Sciences Po, IRSEM) which analyzes the involvement of the military in the management of the COVID-19 crisis in France, Europe and USA.

* This "qualification" procedure by the National University Council (CNU) is a prerequisite to apply for any university position in France.

Publications

Études et notes IRSEM

- Avec A. Carrouget et L. Robin, Balles perdues, une introduction à la prévention et à la lutte contre le trafic d’armes légères et de petits calibres, Étude de l’IRSEM n° 77, 2021, 167 p.

- Delerue François, Jolly Édouard, Michelis Léa, Muxel Anne,  Opillard Florian et Palle Angélique, « Covid-19 et mobilisation des forces armées en Europe et aux États-Unis », Note de recherche de l’IRSEM n° 107, 2020, 20 p.

- « Instability and uncertainty: Strategic review of security and defence challenges from a French perspective », dans B. Jankowski et A. Zima (éds.), France and Poland: Facing the Evolutions of the Security Environment, rédigé en collaboration avec Olivier Passot, Étude de l’IRSEM n° 55, 2018, p.27-39.

 

Forums édités pour les Champs de Mars

- « Achever Clausewitz ? De l’horizon apocalyptique de la guerre », Les Champs de Mars, 2019/2 (n° 33), p. 155-212.

- Avec O. Passot, « Quelles réponses au terrorisme ? Renseignement, droit, histoire », Les Champs de Mars, 2018/2 (n° 31), p. 61-104.

 

Théorie politique et philosophie de la guerre

- Avec A. Palle, « L’environnement comme problème stratégique. Transition énergétique et changement climatique au sein des forces françaises », Les Champs de Mars (à paraître).

- « Faire mourir et laisser vivre : du principe de discrimination dans les guerres insurrectionnelles », dans A. Muxel, B. Jankowski et M. Thura (éds.), Sociologie militaire, Bern, Peter Lang, 2021, p. 223-240.

- « Phenomenology and political theory », dans D. De Santis, B. Hopkins et C. Majolino (éds.), Routledge Handbook of Phenomenology and Phenomenological Philosophy, London, Routledge, 2020, p. 711-717.

- « WarGames : logique et grammaire de la guerre nucléaire », Les Champs de Mars, 2019/2 (n° 33), p. 203-212.

- « "Aucun front, des flancs partout" : quelques enseignements militaires et politiques de T. E. Lawrence sur l’insurrection arabe pendant la Première Guerre mondiale », Les Champs de Mars, 2018/2 (n° 31), p. 93-104.

- « Esquisse d’une philosophie politique de la Première Guerre mondiale : Schmitt, Clausewitz et le problème de l’hostilité », Tijdschrift voor Filosofie, 2017/4 (n° 79), p. 747-774.

- « Les deux guerres mondiales et la philosophie. Entretien avec N. de Warren », Le Philosophoire 2017/2 (n° 48), p. 39-57.

- « Du terrorisme à la guerre civile ? Notes sur David Galula et sa pensée de la contre-insurrection », Le Philosophoire, 2017/2 (n° 48), p. 187-199.

 

Philosophie contemporaine (sélection)

Ouvrages

- Etranger au monde, essai sur la première philosophie de Günther Anders, Paris, Classiques Garnier, coll. Philosophie Contemporaine, 2019, 349 p.

- Günther Anders : une politique de la technique, Paris, Michalon, 2017, 128 p.

 

Collectif et revue internationale dirigés

- Berner Christian, Jolly Édouard, Romele Alberto (éd.), Wilhelm Dilthey. Un pensiero della struttura, Lo Sguardo - rivista di filosofia, 2014/1 (n° 14), 273 p.

- Jolly Édouard et Sabot Philippe (éd.), Michel Foucault à l’épreuve du pouvoir. Résistance, sujet, critique, Villeneuve d’Ascq, PUS, 2013, 146 p.

 

Articles et chapitres d’ouvrages

- « Eschatologie et temps de la fin. Le problème de l’histoire « entre » Jonas et Anders », Alter, 2014, n° 22, p. 101-122.

- « Prognostische Hermeneutik, Anders et la compréhension diltheyenne de l’histoire », Lo Sguardo - rivista di filosofia, 2014/1(n° 14), p. 83-98.

- « L’ultime rencontre. Broch à l’ombre de la mort », dans C. Capone, J. Lormier, J. Zamorano (éds.), La Rencontre, Roman 20-50, collection « Actes », Villeneuve d’Ascq, PUS, 2014, p. 87-101.

- « Le sens de l’émotion. Un indice de la situation fondamentale de l’homme au monde », dans P. Avez, C. Capet et G. Guyomarch (éds.), Sentir et penser, Villeneuve d’Ascq, PUS, 2013, p. 135-148.

- « Mythe et technique. Autour de Cassirer », Meta : Research in Hermeneutics, Phenomenology, and Practical Philosophy, 2010/1, n° II, p. 155-177.

Médias

Retrouvez le portrait d'Édouard Jolly : "3 questions à ... Edouard Jolly"